Quand commencer les féculents pour bébé ?

quand commencer les féculents pour bébé
Vous êtes ici : La diversification alimentaire » Quand commencer les féculents pour bébé ?
Sommaire de cet article :

Qui dit féculents dit énergie, et un nourrisson en a besoin pour bien grandir.

De nombreux pédiatres recommandent d’introduire progressivement les féculents assez tôt pour de multiples raisons.

Mais quand exactement commencer à donner des féculents au bébé et quels types d’aliments peuvent être introduits dans ses repas ?

 

Les féculents, de l’énergie pour bébé

Pour couvrir les besoins nutritionnels d’un nourrisson tout en lui apportant de nouvelles saveurs en plus du lait maternel, il est important de donner du féculent au bébé.

En effet, à un certain stade de sa croissance, l’allaitement maternel ne suffira plus à combler ses besoins nutritifs.

Bébé a besoin de puiser des forces et de l’énergie dans les aliments riches en glucides, en vitamines et en calcium.

Tel est le cas des farines infantiles, de la pomme de terre et des céréales infantiles.

Pour que bébé puisse manger des féculents, on privilégie alors la cuisson à la vapeur puis le mixage des aliments pour qu’ils deviennent une purée.

D’autre part, pour bien nourrir votre bébé, il faut bien choisir les féculents à intégrer à son repas. Il faut alors déterminer s’il fait des réactions allergiques à chaque repas.

Pour cela, il faut le surveiller de près dès le tout début de la diversification. Il faut introduire petit à petit les produits céréaliers au même titre que la purée de légumes afin que son système digestif puisse s’habituer à ce nouveau changement.

Diversifier l’alimentation du bébé permettra à son organisme de lutter contre diverses maladies.

C’est un véritable carburant qui accélère sa croissance et apporte tous les nutriments dont il a besoin.

 

L’âge idéal pour l’introduction des féculents

Il est normal de se demander à quel âge l’introduction des aliments chez un enfant est permise. Selon l’OMS, on devrait commencer la diversification alimentaire à partir des 6 mois de bébé.

Toutefois, on peut commencer à faire goûter de nouveaux aliments dès 4 mois, la période la plus propice à la diversification étant de 4 à 7 mois selon les pédiatres.

Par ailleurs, selon les médecins, le bébé peut consommer des féculents à partir de 5 mois révolus, mais en petite quantité. C’est à partir de 6 mois révolus qu’il pourra manger des petits morceaux, des légumineuses et des aliments solides. Pour ce faire, l’usage d’une grignoteuse bébé sera d’un grand secours.

On pourra lui donner des farines avec gluten, mais pour plus de précautions, mieux vaut diversifier son alimentation en débutant avec des farines sans gluten. Ce, afin de prévenir les risques d’intolérance.

Concernant le mode d’introduction des féculents aux repas de bébé, il est conseillé de commencer par mettre une cuillère à café de farine dans son biberon.

Puis, à partir de 7 mois révolus, on peut lui préparer des petites pâtes, du tapioca et de la semoule de blé fine.

Quand bébé aura 8 mois, on doit alors augmenter la quantité de lait, mais aussi celle de ses féculents. À cette période, bébé est aussi déjà capable de mâchouiller des croûtons de pain.

Il est généralement préférable de lui donner du pain de mie grillé pour éviter que la mie ne colle à son palais et l’étouffe.

À partir de 1 an, il pourra se nourrir de légumes secs, de grains de riz et toutes sortes de féculents bébé riches en nutriments.

Ainsi, le bébé peut consommer du féculent peu après le début de la diversification alimentaire.

Toutefois, l’introduction de ces aliments doit se faire progressivement, et tenir compte des éventuelles allergies du nourrisson.

📣 Partagez Cet Article !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

⭐ Nos Comparatifs Produits Poussée Dentaire :

🥇 Nos Comparatifs D'Articles De Puériculture :

❤️ Articles Populaires :