Comment commencer la diversification alimentaire ?

Comment commencer la diversification alimentaire

Vous êtes ici : La diversification alimentaire » Comment commencer la diversification alimentaire ?

Sommaire de cet article :

Pour bien grandir, un bébé a besoin d’absorber les nutriments essentiels à sa croissance. Au début, le lait maternel remplit pleinement cette fonction, mais à un certain moment, il va falloir penser à changer progressivement l’alimentation du bébé.

C’est là qu’intervient la diversification alimentaire. Cette pratique consiste à apporter de nouvelles sources nutritives à l’enfant.

Cependant, il faut savoir s’y prendre pour ne pas endommager l’estomac du tout-petit.

Comment donc faut-il s’y prendre pour adopter la diversification alimentaire ?

Qu’est-ce que la diversification alimentaire ?

La diversification alimentaire consiste à introduire petit à petit dans l’alimentation du bébé, les aliments autres que le lait, et qui sont indispensables à sa croissance. Elle doit commencer lorsque le lait maternel ne suffit plus à combler tous les besoins nutritionnels de l’enfant. Elle dure environ un an jusqu’à ce que l’estomac de l’enfant assimile parfaitement ces nouvelles habitudes alimentaires.

L’estomac d’un enfant étant fragile, il faudra enclencher le processus de diversification non seulement en douceur mais également au bon moment.

 

Quel est le moment idéal pour commencer la diversification alimentaire ?

Il est très important de tenir compte de l’âge du bébé avant de chercher à introduire d’autres aliments dans son régime alimentaire. Vous ne pouvez, par exemple, en aucun cas, essayer de diversifier l’alimentation d’un bébé de deux mois. Son estomac est encore trop fragile et il ne pourra point le supporter.

C’est pour cela qu’il est conseillé d’attendre l’âge de six mois pour démarrer ce processus. En effet, à cet âge, l’appareil digestif du bébé est capable de digérer d’autres aliments en complément du lait.

 

Par quels aliments commencer la diversification alimentaire ?

Une fois que le moment est arrivé de diversifier l’alimentation du bébé, il va falloir privilégier certains aliments avant d’autres.

 

Par quels aliments commencer la diversification alimentaire

 

Commencer par les légumes :

Les légumes sont la première catégorie par laquelle il faut commencer ce processus. Vous n’allez certes pas donner des morceaux entiers de légumes au bébé, mais vous pourrez quand même essayer avec un bouillon de légumes. Vous pouvez aussi lui donner l’eau de cuisson des légumes ou mixer les légumes en purée avant de les lui donner. Donnez-lui uniquement des légumes pendant une quinzaine de jours.

 

Passer ensuite aux fruits :

Après les légumes, vous pouvez ensuite passer aux fruits. Pour les donner à l’enfant, il faudra avant tout les cuire, les mixer ou en faire des compotes. Sinon son système digestif risque de ne pas les tolérer. Il faut surtout privilégier les fruits bien mûrs et sucrés. Mais il ne faudra pas donner au bébé plusieurs fruits par jour. Un seul suffit chaque jour.

 

Évoluer vers la viande, le poisson et les œufs :

Il faudra attendre que le bébé ait réellement passé les six mois avant d’introduire de la viande, du poisson et des œufs dans son alimentation. Pour lui donner ces aliments, vous devrez nécessairement les mixer. Cependant, il faudra éviter certaines catégories de viandes telles les charcuteries et les abats. Aussi, il ne faudra pas lui donner plus de dix grammes de ces aliments par jour. En trop grande quantité, ils pourraient lui causer des allergies ou d’autres problèmes.

 

Comment introduire les nouveaux aliments ?

Pour réussir la diversification alimentaire de son bébé, savoir quel aliment introduire est bien mais savoir comment le faire, c’est encore mieux.

 

Comment introduire les nouveaux aliments

 

Un seul aliment par jour :

Si vous êtes par exemple à la phase légume, ne donnez pas plusieurs sortes de légumes au bébé chaque jour. Choisissez-en un seul. Il faut qu’il découvre de façon progressive chaque saveur, de sorte à les retenir. De plus, il faut veiller à mixer tous ces aliments. Avec le temps, vous pourrez lui donner des aliments moulinés, écrasés grossièrement ou découpés en petits morceaux à l’aide d’une grignoteuse bébé par exemple.

 

Laisser le choix à l’enfant :

Il se peut que l’enfant n’aime pas l’aliment que vous lui présentez. Dans ce cas, ne le forcez pas du tout. Vous pourrez toujours réessayer plus tard.

 

Ne pas supprimer le lait :

Ce n’est pas parce que le bébé consomme d’autres aliments qu’il faut arrêter de le lui donner du lait. Pour une diversification réussie, continuez à donner au bébé la quantité de lait nécessaire jusqu’à un an.

En appliquant ces conseils, vous pourrez réussir la diversification alimentaire de votre bébé. Toutefois, gardez à l’esprit que le bon moment c’est celui que vous et votre bébé auriez défini. Alors n’hésitez pas à vous fier à votre instinct, et laissez-vous guider par les préférences de votre tout-petit.

📣 Partagez Cet Article !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

⭐ Nos Comparatifs Produits Poussée Dentaire :

❤️ Articles Populaires :

Fermer le menu