Quelles compotes pour votre bébé de 4 mois ?

Vous avez commencé la diversification alimentaire avec votre tout-petit ? Alors, les compotes devraient déjà être un indispensable !

Simples à réaliser, faciles à digérer, les compotes ont tout bon ! Mais peut-on donner n’importe lesquelles à son bébé ? Certaines sont-elles meilleures que d’autres ?

Petit tour d’horizon.

Les fruits et légumes : un indispensable pour la diversification alimentaire

Dès l’âge de 4 mois, vous allez pouvoir introduire de nouveaux aliments dans l’alimentation de votre bébé, dont une grande partie de fruits et légumes. Car ils possèdent de nombreux avantages !

Riches en glucides, en vitamines, en sels minéraux ou encore en oligo-éléments, les fruits et légumes constituent en effet la base d’une alimentation saine.

Néanmoins, les bébés de 4 mois ont des capacités masticatoires limitées et un système digestif encore fragile. C’est pourquoi les compotes constituent une solution idéale pour introduire les fruits et légumes de façon progressive.

Quelles compotes pour votre bébé de 4 mois ?

Comment choisir les compotes pour son bébé ?

Aliments frais ou déjà prêts ?

Avant toute chose, il est important d’introduire un fruit ou légume à la fois dans l’alimentation de votre bébé.

Cela lui permettra en effet de découvrir chaque saveur séparément. En cas de troubles digestifs ou de réaction allergique, vous pourrez également déterminer rapidement quel aliment en est la cause.

Veillez ensuite à choisir des légumes et des fruits frais, que vous aurez pris soin de laver à grande eau. Dans l’idéal, choisissez des variétés bios.

Si vous n’avez pas le temps de préparer les compotes vous-même, vous pouvez vous tourner vers les pots spécial nourrisson. Ces derniers sont conçus de manière à respecter la sensibilité digestive des bébés.

Quels fruits et légumes choisir ?

Il est important de commencer par des fruits doux, qui seront faciles à digérer pour votre bébé. Vous pouvez donc réaliser des compotes mono-fruits avec des poires, des pommes, des abricots ou encore des bananes.

Laissez de côté les agrumes, les kiwis ou les fruits rouges qui possèdent un petit côté acide et peuvent provoquer des allergies.

Du côté des légumes, les carottes, le potiron ou encore les courgettes sont idéales pour commencer. Ils ont une saveur douce et sont plutôt faciles à digérer.

Dans un premier temps, ne proposez pas plus d’un fruit ou légume par jour afin de laisser le temps à votre bébé de s’habituer au goût.

Vous pourrez ensuite associer plusieurs fruits et légumes. Voici quelques idées :

  • compote de pommes et cerises ;
  • compote de pommes et mirabelles ;
  • purée de carottes et pomme de terre.

 

Veillez également à préparer des compotes lisses et parfaitement homogènes. C’est d’ailleurs la consistance que vous retrouverez dans les préparations toutes faites en grande surface.

À partir de 8 mois, vous pourrez commencer à proposer des petits morceaux de fruits et légumes à votre bébé.

Quelle quantité de compote donner ?

Lorsque vous introduisez un nouveau fruit ou légume dans l’alimentation du bébé, commencez simplement par quelques cuillères.

Par la suite, augmentez progressivement la quantité jusqu’à atteindre environ 130 grammes par jour.

Lorsqu’il aura atteint l’âge de 8 ou 9 mois, votre bébé pourra consommer jusqu’à 250 grammes de compote par repas (midi et soir).

Diversification alimentaire, découvrez nos conseils pour votre bébé :

Bébé commence la diversification alimentaire et vous recherchez les meilleurs équipements ?

C'est le moment de lui choisir le meilleur produit !