Quel poisson donner à bébé de 6 mois ?

Vous êtes ici : La diversification alimentaire » Quel poisson donner à bébé de 6 mois ?

Sommaire de cet article :

Bébé découvre la joie de la nourriture à partir de 4 mois révolus. Sur sa chaise haute bébé évolutive, il prendra goût aux nouvelles saveurs grâce à la pomme de terre, la purée de carottes et aux petits légumes.

Mais lorsqu’il s’agit d’introduire de nouveaux aliments comme le poisson, on s’interroge souvent sur le bon choix à faire. Certains peuvent occasionner des maladies voire des allergies chez un nourrisson.

Alors, quel poisson pour bébé adopter dans la diversification des aliments ?

Les bienfaits du poisson chez un nourrisson

Pour que bébé puisse poursuivre sa croissance, renforcer ses os et gagner en énergie, la diversification alimentaire reste une étape incontournable. Les pédiatres recommandent souvent de lui faire manger de la purée bébé assez tôt, soit à partir de l’âge de 4 mois.

C’est indispensable pour pour habituer son système digestif à la diversification future, sachant que le lait maternel ou infantile ne peut éternellement suffire pour couvrir ses besoins.

Durant la diversification alimentaire, les poissons apportent de nombreux bienfaits pour bébé grâce à leurs apports nutritionnels.

Même si recettes pour bébé sont essentiellement constituées de purées de légumes et de fruits, les poissons sont tout aussi bénéfiques pour sa santé et son bon développement. Ils sont enrichis de vitamines A, B6, B12, D et E, mais aussi du sélénium, du fluor, de l’iode, phosphore, du potassium, du zinc et du fer.

Ils contiennent aussi de l’oméga 3 qui joue un rôle important dans le développement cognitif et visuel du bébé, et protège efficacement son système cardiovasculaire.

Les types de poissons à recommander dès 6 mois

À 6 mois, le lait maternel ne pourra plus satisfaire à 100 % les besoins nutritionnels d’un bébé. C’est pourquoi, on privilégie les recettes bébé à base de légumes, de carottes, de poireaux, de courgettes, de haricots verts, mais aussi de poissons tels que le saumon ou le cabillaud, la sole, le merlan, la truite et le colin.

On doit alors donner à bébé des poissons maigres et frais afin de prévenir l’intoxication alimentaire. On déconseille également les poissons surgelés pour les repas de bébé.

Privilégiez les plats faits-maison comme la recette de soupe ou autres idées de recettes pour bébés. On peut très bien mélanger le poisson pour bébé avec une recette purée aux légumes verts. Cela apportera davantage de nutriments.

Par ailleurs, la diversification du poisson doit être adaptée à son âge.

De 7 à 8 mois, on peut introduire de nouveaux aliments, mais cette fois, avec des matières grasses notamment la sardine et le maquereau.

De 9 mois à 1 an, on peut commencer à proposer au bébé les fruits de mer tels que les crevettes et les moules, mais toujours en petite quantité ou en petits morceaux.

Notons qu’il existe des variétés de poissons pouvant renfermer une assez haute concentration de substances nocives (traces de mercure, notamment), comme les requins, les espadons, les lamproies et les marlins. D’autres espèces comme le thon, la dorade, l’esturgeon et les raies sont également susceptibles d’être contaminés.

Ainsi, malgré les nombreux bienfaits du poisson pour bébé, il est important de bien choisir les variétés à faire consommer à votre tout-petit de 6 mois pour éviter les problèmes d’intoxication.

En cas de doute, il faut limiter leur consommation à 60g/semaine au maximum pour les enfants de moins de 30 mois.

📣 Partagez Cet Article !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

⭐ Nos Comparatifs Produits Poussée Dentaire :

❤️ Articles Populaires :

Fermer le menu