Mr Hibou

La poussée dentaire éveille-t-elle la fonction de mâcher chez les plus petits ?

Chez les bébés, les premières dents apparaissent généralement vers l’âge de 6 mois. Généralement, ce sont les incisives du bas qui commencent à avancer dans la gencive. 

Cette période de développement des dents chez les plus petits s’accompagne de quelques signes : légère fièvre, hausse de la température, irritation, inflammation de la gencive… 

Pour soulager la douleur, bébé a donc tendance à mâcher tous les objets qui lui tombent sous la main. Voici quelques explications sur ce phénomène.

L'essentiel :

La mastication accrue, un signe de la poussée dentaire ?

Généralement, lorsque bébé fait ses dents de lait, il commence à mâchouiller divers objets, y compris ses propres poings. 

Ce phénomène fait partie des symptômes courants des poussées dentaires chez les plus petits. 

Soyez alors attentif à ce genre de signe, surtout lorsque votre enfant entame son 6ème mois. 

poussée dentaire bébé mâche

En effet, la mastication aide le bébé à soulager la pression sur ses gencives liée à l’apparition imminente de sa première dent. 

Cette tendance à mâcher divers objets peut aussi s’accompagner d’une augmentation de la salivation chez le petit. 

Ces symptômes ne sont pas très inquiétants. Durant les poussées dentaires, la consultation chez les pédiatres n’est pas systématique, surtout si le bébé reste en bonne santé. 

En effet, l’apparition de la première dent fait surtout naître un besoin de mastication chez le bébé

Pourquoi la poussée dentaire stimule la fonction de mâcher chez l’enfant ?

Les études montrent que la poussée des dents de lait entraîne un changement physionomique au niveau de la mâchoire du bébé. 

Les dents se déplacent progressivement pour sortir de la trame osseuse et des gencives. Ce phénomène naturel s’accompagne de certains maux et de douleurs. 

Dans l’espoir de calmer cette gêne et de soulager la douleur au niveau de la gencive, la réponse naturelle de l’enfant est de mâcher toutes sortes de choses, de nature molle ou dure. 

Ce besoin de mastication durant la poussée dentaire est parfois bénéfique. En effet, on voit que le bébé pleure moins lorsqu’il mâche ou mordille divers objets dans sa bouche. Il ressent moins les douleurs au niveau de la gencive. 

Si la douleur ressentie par l’enfant est particulièrement vive, la consultation chez un dentiste ou un pédiatre est recommandée. 

Le spécialiste pourra ainsi prescrire des médicaments ou des produits d’homéopathie efficaces pour soulager les douleurs, la fièvre, la hausse de la température et les divers maux. 

Pendant les poussées dentaires chez le bébé, voici quelques produits à éviter : le gel de dentition, le biscuit de dentition, le collier d’ambre de dentition et les légumes crus. 

Ils ne sont pas toujours efficaces pour apaiser la douleur. De plus, ces objets peuvent étouffer le bébé en cas de mauvaise manipulation. 

Comment accompagner bébé dans sa poussée dentaire ?

On peut dire que la poussée dentaire éveille le besoin de mastiquer ou de mâchouiller chez le bébé. Sachez qu’il existe des astuces pratiques pour accompagner votre tout-petit dans cette phase.

Par exemple, l’anneau de dentition homologué et préalablement réfrigéré peut soulager les douleurs liées à la percée de dents. 

Donnez cet objet de puériculture à votre bébé pour qu’il puisse le mâcher tout au long de la journée.

Les pédiatres recommandent également la réalisation d’un petit massage des gencives des bébés pendant les poussées des premières dents de lait. 

Ce frottement vise à diminuer les tensions et les inconforts ressentis par les plus petits durant cette période. Attention, il faut préalablement bien laver les mains pour limiter la prolifération des microbes dans la bouche des enfants.

Besoin de soulager la poussée dentaire de votre bébé ?

C'est le moment de lui choisir le meilleur produit !