5/5

Vous êtes ici : Accueil » Comprendre et soulager la poussée dentaire : » Poussée dentaire ou gastro pour bébé ?

Bébé est grognon, il bave, il a peut-être même les fesses un peu rouges…Ne s’agirait-il pas là des symptômes de la poussée dentaire ? En effet, cela peut fortement y ressembler, mais attention ! L’arrivée des premières dents n’explique pas tout !

Poussée Dentaire ou Gastro ?

Ces jours-ci, votre tout petit n’est pas dans son assiette, il ronchonne, il bave, il mordille tout ce qu’il trouve. Comme beaucoup de parents, vous pensez bien évidemment à la poussée dentaire qui à elle seule est capable d’expliquer une certaine quantité de symptômes.

Mais attention, focalisé sur l’arrivée de ces petites dents, vous pourriez passer à côté d’une maladie qui nécessite une petite visite chez votre médecin ou pédiatre.

Les symptômes de la poussée dentaire, sont en effet nombreux mais il est important d’être capable de faire la part des choses.

Selon les études récentes menées dans différents pays, voici les maux que vous pourriez attribuer à cette coquine de poussée dentaire :

  • Gencives enflées et rouges ;
  • Douleurs ;
  • Besoin de mordiller ;
  • Salivation excessive ;
  • Irritabilité ;
  • Difficultés d’endormissement ;
  • Joues rouges et chaudes ;
  • Érythème fessier non accompagné de diarrhées.

En dehors de ces manifestations, certains autres symptômes doivent vous mettre la puce à l’oreille car bébé peut tout à fait cumuler une poussée dentaire avec une gastro, une otite, une grippe ou une sinusite qu’il est important de traiter avant qu’elle ne dégénère.

Poussée Dentaire : Quand consulter ?

Bien qu’elle explique de nombreuses altérations dans le comportement et l’humeur de bébé, on ne peut pas tout mettre sur le dos de la poussée dentaire.

Il est important d’être vigilant pour ne pas passer à côté d’une maladie que bébé aurait pu contracter.

Certains symptômes sont familièrement attribués à la poussée dentaire mais n’y sont en fait aucunement liés et doivent vous pousser à consulter un médecin :

  • fièvre ;
  • diarrhées liquides et abondantes ;
  • nausées ou vomissements ;
  • écoulements nasaux colorés.

Alors, en plus de lui administrer d’office une forte dose d’amour pour un meilleur rétablissement, gardez un œil attentif sur l’état de santé général de bébé afin de ne pas passer à côté d’une véritable affection nécessitant une prise en charge.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur :

Partager sur facebook
Facebook 0
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest 0
Partager sur email
Email

Vous aimerez peut-être ces jouets de dentition

Vous aimerez peut-être ces autres articles :

poussée dentaire bébé

Gel dentaire pour les bébés

 5/5 Le temps de la petite souris est encore loin, mais, aujourd’hui, ce sont les premières dents qui pointent à l’horizon. Malgré que la

Lire plus »
homéopathie poussée dentaire pour les bébés

Homéopathie et poussée dentaire

 5/5 Homéopathie et poussée dentaire, atténuer les douleurs de bébé ! Votre bébé a les joues particulièrement rouges, il salive plus que d’ordinaire, son

Lire plus »
Comment gérer l'allaitement et la poussée dentaire

Allaitement et poussée dentaire

 5/5 L’allaitement de bébé est un moment particulier et irremplaçable pour une maman et son tout petit. Un instant de fusion qui n’appartient qu’à eux.

Lire plus »
Fermer le menu