Les meilleurs produits & conseils dans chaque univers !

⭐ Poussée dentaire ou gastro pour bébé ?

Bébé est grognon, il bave, il a peut-être même les fesses un peu rouges… Ne s’agirait-il pas là des symptômes de la poussée dentaire ? En effet, cela peut fortement y ressembler, mais attention !

L’arrivée des premières dents n’explique pas tout !

📙 Poussée Dentaire ou Gastro ?

Ces jours-ci, votre tout petit n’est pas dans son assiette, il ronchonne, il bave, il mordille tout ce qu’il trouve et a la diarrhée.

Comme beaucoup de parents, vous pensez bien évidemment à la poussée dentaire qui à elle seule est capable d’expliquer une certaine quantité de symptômes.

Mais attention, focalisé sur l’arrivée de ces petites dents, vous pourriez passer à côté d’une maladie qui nécessite une petite visite chez votre médecin ou pédiatre. En effet, l’âge de la poussée dentaire représente aussi le pic de fréquence de la gastro-entérite chez le nourrisson. 

Les symptômes de la poussée dentaire, sont en effet nombreux, mais il est important d’être capable de faire la part des choses sachant que les principaux troubles liés à l’apparition de la dentition sont souvent similaires aux signes des autres maladies infantiles.

diarrhée bébé dents ou gastro

Selon les études récentes menées dans différents pays, voici les maux que vous pourriez attribuer à cette coquine de poussée dentaire :

  • Gencives enflées et rouges ;
  • Douleurs ;
  • Besoin de mordiller ;
  • Salivation excessive ;
  • Irritabilité ;
  • Difficultés d’endormissement ;
  • Joues rouges et chaudes ;
  • Érythème fessier non accompagné de diarrhées.
  • Diarrhée légère appelée « fausse diarrhée » marquée par des selles crémeuses et malodorantes, contrairement à la « vraie diarrhée » avec des selles liquides et sans odeurs.

 

En dehors de ces manifestations, certains autres symptômes doivent vous mettre la puce à l’oreille, car bébé peut tout à fait cumuler une poussée dentaire avec une gastro, une otite, une grippe ou une sinusite qu’il est important de traiter avant qu’elle ne dégénère.

En dehors de ces manifestations, certains autres symptômes doivent vous mettre la puce à l’oreille, car bébé peut tout à fait cumuler une poussée dentaire avec une gastro, une otite, une grippe ou une sinusite qu’il est important de traiter avant qu’elle ne dégénère.

En revanche, dans le cas d’une diarrhée passagère et légère, pour soulager l’enfant, il est recommandé d’adopter un régime alimentaire adéquat.

Pour cela :

  • Privilégiez l’allaitement maternel ;
  • Évitez les laitages et optez pour un lait sans lactose ;
  • Bannissez les jus de fruits et les légumes verts ;
  • Buvez de l’eau par petites gorgées ;
  • Mangez du riz, des carottes, des bananes et des compotes de pommes ou de coing.

📙 Comment reconnaitre la gastro-entérite chez le nourrisson ?

La gastro-entérite est une maladie due à un virus, le plus souvent celui appelé « rotavirus » dans le cas des enfants et nourrissons de moins de 5 ans.

Ce virus va détruire la paroi du tube digestif de l’enfant qui a pour fonction d’absorber l’eau pour la digestion.

En cas de gastro-entérite, l’eau va s’échapper dans les selles, provoquant une diarrhée et une déshydratation rapide.

Le nourrisson ou l’enfant de moins de 2 ans est souvent sujet à la gastro-entérite, surtout entre 6 et 12 mois. Les principaux symptômes à cet âge-là sont :

  • Diarrhée : il y a diarrhée lorsque la fréquence des selles augmente (plus de 3 fois par jour) tandis que leur consistance devient plus (selles liquides et plus molles) ;
  • Maux de ventre : l’enfant souffre de crampes ou de maux d’estomac ;
  • Nausées et perte d’appétit, avec des vomissements soudains ;
  • Fièvre et fatigue.

 

Dans le cas où vous faites face à ces troubles, il faut consulter. Par ailleurs, en cas de gastro-entérite, le praticien peut déceler des signes de déshydratation chez le bébé, comme les lèvres sèches et la tension basse.

La déshydratation peut aussi entraîner une perte de poids de l’enfant, qu’il faut compenser par des aliments adéquats et les traitements prescrits par le médecin.

Si vous allaitez, il est toujours recommandé de continuer à donner le lait maternel à votre bébé pour contribuer à renforcer ses défenses tout en lui fournissant un aliment de qualité.

Le lait va aussi aider à l’hydrater en plus des procédés comme la SRO.

📙 Poussée Dentaire : Quand consulter ?

Bien qu’elle explique de nombreuses altérations dans le comportement et l’humeur de bébé, on ne peut pas tout mettre sur le dos de la poussée dentaire.

Il est important d’être vigilant pour ne pas passer à côté d’une maladie que bébé aurait pu contracter.

Certains symptômes sont familièrement attribués à la poussée dentaire, mais n’y sont en fait aucunement liés et doivent vous pousser à consulter un médecin :

  • fièvre ;
  • diarrhées liquides et abondantes ;
  • nausées ou vomissements ;
  • écoulements nasaux colorés.

 

Alors, en plus de lui administrer d’office une forte dose d’amour pour un meilleur rétablissement, gardez un œil attentif sur l’état de santé général de bébé afin de ne pas passer à côté d’une véritable affection nécessitant une prise en charge.

📙 Tout savoir sur une réelle poussée dentaire chez un bébé

La poussée dentaire provoque beaucoup de symptômes chez l’enfant, qu’il soit un bébé ou un enfant d’un certain âge.

D’ailleurs, durant une poussée dentaire, la patience est très importante, car de votre côté, vous ne pourrez presque rien faire. Il faudra essayer d’occuper l’enfant pendant ce laps de temps, qui peut durer de nombreux jours selon la dent.

Afin de le divertir, afin qu’il puisse oublier la douleur, vous avez la possibilité de le faire jouer à des jeux. En plus de ça, il existe des jeux qui lui permettront de développer par la même occasion ses réflexes moteurs et psychiques. Ces jouets sont notamment tirés de la méthode dite Montessori.

Cette dernière est très utilisée dans le domaine de l’enfance notamment chez les professionnels de santé chez l’enfant. Vous pourrez retrouver des jeux en bois, des jeux de société spécialisée dans la petite enfance ou encore d’autres éléments.

En tout cas, la méthode Montessori est une excellente alternative naturelle pour occuper l’enfant, ou du moins, détourner son mal par l’amusement tout en apprenant à contrôler son corps et son cerveau.

Besoin de soulager la poussée dentaire de votre bébé ?

C'est le moment de lui choisir le meilleur produit !