Les meilleurs produits & conseils dans chaque univers !

⭐ Pourquoi la motricité libre ?

Mise au point par Emmi Pikler, la motricité libre est un concept qui place l’enfant au centre de son développement et de ses apprentissages. Les parents accompagnent leur nouveau-né tout en restant en retrait.

Qu’est-ce que la motricité libre et pourquoi la privilégier ? Trouvez des réponses à ces questions dans cet article.

📙 Qu’est-ce que la motricité libre ?

Développée dans les années soixante par Emmi Pikler, la motricité libre est un concept qui se repose sur la capacité de chaque enfant à pouvoir se mouvoir de façon spontanée.

Le principe peut s’appliquer à la maison tout comme dans les garderies.

Ici, l’enfant est considéré comme l’acteur clé de son développement sur tous les plans, en toute liberté.

Ainsi, votre enfant n’a nullement besoin que vous le mettiez tout le temps debout ou assis. Il n’a pas non plus besoin que vous lui disiez toujours comment procéder.

Selon le concept de motricité libre, ce dont l’enfant a besoin, c’est de bouger en toute liberté.

Il doit pouvoir le faire sans pression et en allant à un rythme qui lui convient. En effet, il dispose de toutes les compétences nécessaires.

Spontanément, l’enfant commence à tenir sa tête et à la relever. Plus tard, il bouge volontairement différentes parties de son corps : il essaie d’attraper les premiers objets, pédale et se frotte les pieds…

Grâce au principe la motricité libre, il explore ces mouvements par lui-même.

motricité libre bébé

📙 Pourquoi la motricité libre ?

Le principe de la motricité libre tel que développé plus haut, présente beaucoup d’avantages pour votre enfant. D’une manière générale, la motricité libre favorise l’apparition, mais aussi le développement des compétences psychomotrices chez l’enfant.

Aussi, lorsqu’un enfant bénéficie d’une motricité libre, il est nettement plus agile physiquement et au-delà de tout, il a confiance en ses capacités physiques.

En outre, on note que de manière générale ces enfants ont une grande confiance en eux. Il n’est donc pas rare de constater que les enfants qui ont joui d’une motricité libre, se sentent bien dans leur peau. Ils sont très peu frustrés et font preuve d’une grande autonomie.

Ils sont conscients qu’ils ont tout ce qu’il faut en eux pour aller bien. Pour finir, ces enfants sont épanouis et s’amusent convenablement même en absence de leurs parents.

📙 Comment faciliter la motricité libre ?

Pour accompagner l’enfant dans cette forme de motricité, il est évident qu’il y a une marche à suivre.

Le plus important est d’installer votre enfant au sol afin qu’il puisse bouger librement, mais en toute sécurité. La surveillance des parents est cruciale : veillez à le laisser au sol lorsque vous êtes avec lui à la maison.

Privilégiez les moments en famille, qui vont lui offrir une séance de jeux libre et sécurisante.

Plus précisément, voici des conseils qui pourront vous aider.

  • Installez le bébé sur un tapis, une ou deux fois par jour. Restez près de lui, mais ne l’aidez pas à prendre par exemple un gant de dentition ou à se mettre debout.
  • Optez pour un grand tapis afin de faciliter les mouvements de l’enfant. Un tapis ferme comme celui utilisé pour le yoga serait adapté.
  • Débarrassez l’espace de tout ce qui est dangereux lorsque votre enfant commence à aller à quatre pattes, permettez-lui d’explorer.
  • Optez pour des jouets sensoriels, légers et faciles à manipuler. Les jouets doivent cependant être adaptés à son âge.
  • Portez-lui des habits souples, confortables et décontractés pour qu’il soit libre dans ses mouvements.
  • Concernant les jouets et outils sensoriels, vous avez largement le choix. Un tapis d’éveil peut stimuler votre bébé pendant les premiers mois.

Vers 5-6 mois, présentez-lui de bons anneaux de dentition pour encourager sa préhension tout en soulageant ses gencives à l’apparition des premières dents. Lorsque vous constatez que votre enfant peut se déplacer, vous pouvez lui offrir une piscine à balles.

Ce jouet va lui offrir la possibilité d’exercer l’ensemble de son corps, de faire plein d’expériences sensorielles et de favoriser le développement de sa motricité en jouant avec les balles.

Vers l’âge de 1 an, les enfants ont généralement la capacité de faire des tours de 2 cubes ou même plus, présentez-lui des cubes à empiler lorsque vous le sentez prêt, toujours en le laissant au sol avec ses jeux pour éviter tout risque de chute.

Voilà donc l’essentiel à retenir sur les principes de la motricité libre. Cette notion peut être associée à l’éducation Montessori, en offrant aux enfants un espace de jeux et d’activités à explorer en toute liberté afin de favoriser leur autonomie.

Vous souhaitez développer la motricité de votre bébé ?

C'est le moment de lui choisir le meilleur produit !