Les meilleurs produits & conseils dans chaque univers !

⭐ La sieste peut-elle l’empêcher de s’endormir le soir ?

Le sommeil est d’une importance capitale pour un enfant comme pour un adulte.

Au même titre que les activités physiques et la nourriture, le sommeil contribue au développement physique et mental des enfants.

Mais une observation est faite par des parents : quand l’enfant fait une sieste, il trouve plus de difficultés à dormir.

Dans cet article, nous vous proposons de comprendre comment la sieste, contribue au contraire, à un meilleur sommeil la nuit.

📙 La sieste n’empêche pas de dormir

Surtout pour les gros dormeurs, la sieste n’empêche pas de dormir la nuit. En effet, bébé a besoin de plusieurs heures de sommeil selon son âge :

  • Un nouveau-né : 16 à 17 heures ;
  • Un enfant de plus de 3 ans : 12 heures ;
  • Un enfant de plus de 6 ans : 10 heures.

 

Ainsi, la sieste contribue donc à dispatcher son besoin de sommeil tout au long de la journée.

Si votre enfant souffre d’insomnie, la sieste n’en est pas la raison, car elle rentre parfaitement dans le cycle de votre enfant.

sieste bebe sommeil

📙 La nécessité d’une sieste pour un enfant

La sieste procure à bébé le meilleur moyen de dormir grâce à plusieurs phases dans la journée. C’est donc un besoin physiologique avant tout.

Par exemple, pour avoir un sommeil complet, un bébé de 6 mois a besoin de 3 siestes par jour : en fin de matinée et en après-midi. Vers l’âge de 2 ans, l’enfant ne nécessite pas autant, il est donc suffisant de dormir 2 heures en début d’après-midi pour compléter ses besoins.

Sans ce petit roupillon, l’enfant aura des troubles de la croissance ou encore de l’apprentissage. En fait, pour le nourrisson et l’enfant, la sieste :

  • Favorise la croissance ;
  • Le garde en bonne santé ;
  • Améliore le développement cognitif ;
  • Développe son cerveau.

 

En plus d’être nécessaire, la sieste procure donc des bienfaits aux enfants.

D’ailleurs, paradoxalement, un enfant qui a piqué son roupillon sera enclin à dormir plus facilement la nuit. La raison en est simple : il est plus serein qu’un bébé qui n’a pas dormi de la journée.

Vous devez également constater à partir d’un certain moment si votre enfant est un gros, moyen ou petit dormeur.

En effet, cela joue énormément dans son sommeil la nuit. Si vous faites faire une longue sieste à votre bébé petit dormeur, il risque d’avoir du mal à se coucher dans son lit la nuit. Tout est donc dans l’observation, afin de bien planifier le sommeil de votre tout-petit.

📙 Nos conseils pour un sommeil douillet pour votre enfant

Pour un sommeil profond et réparateur au coucher, malgré une sieste, vous devez créer une routine saine avec votre enfant avec les bonnes habitudes :

  • Couchez l’enfant dans son lit dès les premiers signes de fatigue : bâillement, somnolence, frottement des mains sur les yeux ;
  • Évitez les siestes d’une durée supérieure à 2 heures, car l’enfant se réveille encore plus fatigué ;
  • Priorisez l’heure du creux méridien pour la sieste de l’après-midi : entre 12 h 30 et 14 h 30. Evitez donc les siestes en fin de soirée pour les enfants ;
  • Endormez l’enfant avant 21 heures tous les jours pour le coucher du soir ;

 

Choisissez une lumière tamisée ou naturelle pour endormir votre enfant pendant sa sieste, pour qu’il fasse la différence entre la nuit et le jour.

Vous recherchez les meilleurs équipements pour accompagner les nuits de votre bébé ?

C'est le moment de lui choisir le meilleur produit !