Mr Hibou

Comment prévenir et traiter la mastite ?

Sommaire :

Découvrez les produits les plus achetés pour allaiter votre bébé :

Les meilleures ventes sur Amazon

La mastite allaitement est une affection courante qui touche de nombreuses femmes pendant la période d’allaitement. Dans cet article, nous aborderons les causes, les symptômes et les traitements de cette inflammation des tissus du sein.

Qu’est-ce que la mastite ?

La mastite est une inflammation des tissus du sein, généralement causée par une infection bactérienne.

Elle peut survenir chez les femmes qui allaitent ou non, mais elle est plus fréquente pendant l’allaitement.

La mastite peut être très douloureuse et provoquer une rougeur, un gonflement et une chaleur au niveau de la glande mammaire. Une femme sur quatre est touchée par la mastite.

Causes de la mastite pendant l’allaitement

Plusieurs facteurs peuvent contribuer à l’apparition de la mastite pendant l’allaitement :

  • Engorgement du sein : Lorsque le lait s’accumule dans le sein et n’est pas suffisamment drainé, cela peut entraîner une inflammation et favoriser la croissance des bactéries.
  • Canaux lactifères obstrués : Les canaux lactifères sont les petits tubes qui transportent le lait du sein vers le mamelon. Si l’un de ces canaux se bouche, le lait peut stagner et provoquer une inflammation.
  • Infection bactérienne : Les bactéries présentes sur la peau ou dans la bouche du bébé peuvent pénétrer dans les tissus du sein à travers de petites fissures du mamelon. Cela peut provoquer une infection et une inflammation.
  • Sevrage trop rapide : Si vous décidez d’arrêter l’allaitement brusquement, sans donner le temps à votre corps de s’y habituer, cela peut causer un engorgement et augmenter le risque de mastite.
  • Stress et fatigue : La fatigue et le stress, notamment avec les premiers enfants, peuvent affaiblir votre système immunitaire et rendre votre corps plus susceptible aux infections.

Symptômes de la mastite allaitement

Les symptômes de la mastite pendant l’allaitement peuvent varier en fonction de la gravité de l’inflammation, et peuvent durer pendant une dizaine de jours. Voici quelques-uns des signes courants :

  • Douleur au sein : La douleur est généralement localisée autour d’un seul sein et peut être intense.
  • Rougeur et chaleur : La zone touchée du sein peut devenir rouge et chaude au toucher.
  • Sang ou pus dans le lait : Dans de très rares, et qui sont déjà urgent, vous verrez du pus ou du sang dans le lait et cela pourra par la suite se développer en absès.
  • Gonflement : Le sein affecté peut être enflé et tendu.
  • Frissons et fièvre : La mastite peut provoquer des frissons et une fièvre supérieure à 38°C.
  • Fatigue et malaise général : Vous pouvez vous sentir extrêmement fatiguée et mal à l’aise.

Traitement de la mastite allaitement

Le traitement de la mastite pendant l’allaitement dépendra de la cause et de la gravité de l’infection. Voici quelques-unes des options de traitement courantes :

Auto-soins à domicile

Dans les cas bénins de mastite, il est possible de soulager les symptômes en prenant soin de soi à la maison. Voici quelques conseils pour aider à réduire l’inflammation et favoriser le drainage du lait :

  • Allaiter ou tirer son lait régulièrement : Il est essentiel de continuer à allaiter ou à tirer son lait pour éviter l’engorgement et favoriser le drainage du sein.
  • Masser doucement le sein : Masser le sein affecté peut aider à débloquer les canaux lactifères obstrués et à faciliter le drainage du lait.
  • Appliquer des compresses chaudes ou froides : Alterner entre des compresses chaudes et froides sur le sein peut aider à soulager la douleur et l’inflammation N’oubliez pas de boire beaucoup d’eau également.
  • Prendre un analgésique en vente libre : Un médicament anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS), comme l’ibuprofène, peut aider à réduire la douleur et l’inflammation.

Antibiotiques

Si la mastite est causée par une infection bactérienne, votre médecin peut vous prescrire un traitement antibiotique pour aider à éliminer l’infection.

Il est essentiel de suivre le traitement complet prescrit par votre médecin, même si les symptômes s’améliorent rapidement.

Une analyse de votre lait pourra être réalisée afin de vérifier qu’elles sont les bactéries présentes.

Drainage chirurgical

Dans les cas plus graves de mastite ou d’abcès du sein (une accumulation de pus dans le sein), il se peut que vous ayez besoin de subir une intervention chirurgicale pour drainer l’infection.

Cette procédure est généralement réalisée sous anesthésie locale et consiste à faire une petite incision dans le sein pour permettre au pus de s’évacuer.

Prévention de la mastite pendant l’allaitement

Voici quelques conseils pour réduire votre risque de développer une mastite pendant l’allaitement :

  • Allaiter régulièrement : Veillez à allaiter ou tirer votre lait toutes les deux à trois heures pour éviter l’engorgement.
  • Positionner correctement votre bébé : Assurez-vous que votre bébé est bien positionné et qu’il prend bien le mamelon dans sa bouche pour favoriser un bon drainage du sein.
  • Prendre soin de vos mamelons : Gardez vos mamelons propres et hydratés pour prévenir les fissures et les infections.
  • Faire attention aux signes avant-coureurs : Soyez attentif aux signes de mastite, comme la douleur et la rougeur du sein, et consultez rapidement un professionnel de santé en cas de besoin.

En somme, la mastite allaitement est une affection courante, mais potentiellement douloureuse. En étant conscient des causes, des symptômes et des traitements, ainsi qu’en prenant des mesures préventives, vous pouvez réduire votre risque de développer cette inflammation des tissus du sein pendant l’allaitement.

Picture of Monsieur Hibou
Monsieur Hibou

Découvrez les produits les plus achetés pour allaiter votre bébé :

Les meilleures ventes sur Amazon

Allaitement : les questions les plus posées par les mamans !

Besoin de vous équiper pour allaiter ?

C'est le moment de lui choisir le meilleur produit !