Mr Hibou

Grossesse et douleur pubienne : ce qu’il faut savoir !

Vous cherchez un moyen original d'annoncer votre grossesse à votre famille et vos amis ?

Découvrez nos t-shirts d'annonce de grossesse

Moins 15% sur tous les t-shirts !

Sommaire :

Durant la grossesse, une femme peut ressentir des douleurs intenses à son pubis. Ces douleurs s’appellent communément « pubalgies ».

Elles sont dues principalement à l’augmentation de volume de l’utérus qui tend le ligament rond qui relie les os du bassin.

Cette tension est due à l’action des hormones de la grossesse, notamment la relaxine.

La douleur pubienne peut se manifester pendant et après la grossesse, mais elle est généralement plus intense durant la grossesse. Heureusement, il existe des mesures pour soulager ces douleurs.

Qu’est-ce que la pubalgie ?

Une pubalgie ou diastase symphyse pubienne (DSP) est une douleur de la symphyse pubienne, c’est-à-dire à l’endroit où les deux os pubiens chevauchent.

Elle survient dans toutes les tranches d’âge, mais est beaucoup plus fréquente chez les femmes enceintes.

Les symptômes de la pubalgie sont assez variés. Les douleurs surviennent souvent avec des tensions, des tiraillements et des picotements entre le ventre et les jambes. La zone pubienne et pelvienne peuvent également être sensible au toucher.

D’autres signaux peuvent accompagner la pubalgie comme des crampes abdominales, des douleurs lombaires/bassin, une lourdeur dans l’aine et une pollakiurie.

Causes et facteurs aggravants

La cause principale de la pubalgie est l’augmentation du niveau des hormones de la grossesse, que l’on appelle relaxine.

La relaxine assouplit le tissu conjonctif afin que le corps puisse mieux supporter le poids de l’utérus et de bébé.

Malheureusement, cela provoque aussi une certaine tension aux articulations du bassin, entraînant des douleurs.

Les autres facteurs qui peuvent contribuer à la pubalgie incluent :

  • L’obésité avant la grossesse ;
  • Des antécédents de problèmes musculosquelettiques de la zone abdominale et du bassin ;
  • La posture : se tenir debout trop longtemps, se pencher sur un côté régulièrement, marcher à longueur de journée ;
  • Le port d’un sac à main ou d’un autre objet lourd ;
  • Passer trop de temps assise ;
  • Se lever rapidement ;
  • Faire des activités sportives à haut impact et explosives.

Comment traiter et prévenir la pubalgie ?

Si vous pensez souffrir de pubalgie, l’ostéopathie peut être utile. Cette thérapie non invasive aide à relâcher les muscles et les ligaments autour de la symphyse pubienne et à redonner au corps sa mobilité naturelle.

De plus, des techniques telles que le massage et le stretching peuvent aider à soulager la douleur et à réduire les tensions.

Il y a aussi des mesures simples que vous pouvez prendre pour prévenir la pubalgie et obtenir un soulagement. Par exemple, vous devriez prendre le temps de vous reposer complètement, d’alterner entre debout et assis, et de changer régulièrement de position.

Évitez de porter des objets lourds et essayez de limiter votre temps passé à vous tenir debout ou assise. Enfin, c’est important de faire des exercices de renforcement appropriés afin de soutenir le bassin et les hanches durant la grossesse.

Bien que la pubalgie soit fréquente chez les femmes enceintes, elle ne doit pas être ignorée. Si vous ressentez des douleurs de la symphyse pubienne, contactez immédiatement votre médecin ou votre ostéopathe afin de trouver des solutions adaptées à votre cas et prendre soin de votre santé.

PointDescription
Qu’est-ce que la pubalgie ?Une pubalgie ou diastase symphyse pubienne (DSP) est une douleur de la symphyse pubienne, c’est-à-dire à l’endroit où les deux os pubiens chevauchent.
SymptômesDouleurs, tensions, tiraillements et picotements entre le ventre et les jambes, zone pubienne et pelvienne sensible au toucher, crampes abdominales, douleurs lombaires/bassin, lourdeur dans l’aine et pollakiurie.
Causes et facteurs aggravantsAugmentation des hormones de la grossesse (relaxine), obésité avant la grossesse, antécédents de problèmes musculosquelettiques de la zone abdominale et du bassin, posture, port d’un sac à main ou d’un autre objet lourd, passer trop de temps assise, se lever rapidement et faire des activités sportives à haut impact et explosives.
Comment traiter et prévenir la pubalgie ?Ostéopathie, massage, stretching, repos complet, alterner entre debout et assis, changer régulièrement de position, éviter de porter des objets lourds, limiter le temps passé à vous tenir debout ou assise et faire des exercices de renforcement appropriés.
Picture of Monsieur Hibou
Monsieur Hibou
Découvrez les vêtements les plus achetés pour votre grossesse :
Les meilleures ventes sur Amazon

Grossesse : les questions que les futures mamans se posent !