Mr Hibou

Utiliser des huiles essentielles enceinte : quelles sont les précautions à prendre ?

Vous cherchez un moyen original d'annoncer votre grossesse à votre famille et vos amis ?

Découvrez nos t-shirts d'annonce de grossesse

Moins 15% sur tous les t-shirts !

Sommaire :

Lorsque l’on est enceinte, il peut être tentant d’utiliser des huiles essentielles pour se soulager de certains maux liés à la grossesse.

Toutefois, il faut savoir que les huiles essentielles ne sont pas anodines et peuvent avoir des répercussions sur le bébé si elles ne sont pas utilisées avec précaution.

Dans cet article, nous allons vous expliquer tout ce qu’il faut savoir sur l’utilisation des huiles essentielles pendant la grossesse.

Qu’est-ce qu’une huile essentielle ?

Les huiles essentielles sont des substances aromatiques ou odoriférantes extraites par distillation des plantes. Elles sont très concentrées et contiennent des composants actifs qui font d’elles un produit naturel très puissant.

Les composés aromatiques des huiles essentielles ont une action principale sur le système nerveux et sont considérés comme des remèdes pour différents troubles.

Les huiles essentielles peuvent être utilisées par voie orale, inhalée ou appliquée sur la peau. Lorsqu’elle est inhalée, elle va agir directement sur le système nerveux, grâce aux petites molécules qui sont absorbées par les muqueuses nasales.

Lorsqu’elles sont appliquées sur la peau, ces molécules pénètrent dans le sang et sont distribuées par la circulation sanguine.

Il est cependant important de rappeler qu’il est déconseillé d’ingérer des huiles et de les appliquer sur le ventre, si vous souhaitez le faire, consulter un médecin pour être sûr que vous pouvez.

Peut-on utiliser des huiles essentielles pendant la grossesse ?

On ne recommande généralement pas l’utilisation des huiles essentielles pendant la première partie de la grossesse, car certaines huiles peuvent provoquer des contractions utérines. Il est donc conseillé d’éviter les huiles essentielles durant les trois premiers mois de grossesse.

Après les trois premiers mois de grossesse, certaines huiles essentielles sont autorisées à condition de respecter les doses prescrites et de les éviter durant les trois derniers mois.

Si vous souhaitez prendre des compléments alimentaires ou des médicaments à base d’huiles essentielles durant votre grossesse, il est impératif de demander l’avis de votre médecin.

Si vous ressentez des symptômes inhabituels, que ce soit une plus haute température, de douleurs plus fortes ou de vomissements, prenez rapidement rendez-vous avec un médecin pour être sûr que tout va bien.

Les utilisations possibles des huiles essentielles pour les femmes enceintes

Les huiles essentielles peuvent aider les femmes enceintes à soulager certains maux liés à la grossesse telle que les maux de tête, les nausées, les douleurs musculaires, les courbatures, etc. L’aromathérapie peut aussi être bénéfique pour lutter contre l’anxiété et l’insomnie.

Il existe une liste interminable d’huiles à ne surtout pas utiliser et qui peuvent être très toxiques pour les femmes enceintes comme la cannelle, la menthe poivrée ou encore le patchouli qui renferment des cétones très mauvais pour la grossesse et peuvent même amener à une fausse couche. Afin d’être certain de pouvoir utiliser une huile, il est toujours préférable de demander l’avis d’un professionnel de la santé.

Huile essentielle d’eucalyptus pour soulager la congestion nasale

L’huile essentielle d’eucalyptus est un bon remède contre le rhume et la congestion nasale. Elle aide à dégager les voies respiratoires et à faciliter la respiration des femmes enceintes.

Pour profiter des bienfaits de cette huile, il suffit de mettre quelques gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus dans un diffuseur d’arôme ou de les ajouter à un massage abdominal pour soulager les maux de ventre.

Huile essentielle de lavande pour favoriser le sommeil

La lavande est l’une des huiles essentielles les plus appréciées des femmes enceintes. Elle est connue pour ses propriétés calmantes et relaxantes qui aident à combattre l’anxiété et l’insomnie.

Pour se relaxer, il suffit de diffuser quelques gouttes d’huile essentielle de lavande dans la pièce ou de l’ajouter à un massage abdominal. Vous pouvez également appliquer quelques gouttes sur un mouchoir et le respirer avant le coucher pour un effet apaisant.

Huile essentielle de menthe poivrée pour soulager les maux de tête

La menthe poivrée est une huile essentielle très efficace pour soulager les maux de tête et les migraines. Il suffit de diluer quelques gouttes dans une huile végétale et de masser doucement le cou et les tempes avec ce mélange.

La menthe poivrée est aussi très utile pour combattre les nausées et les vomissements.

Précautions à prendre avec les huiles essentielles

Bien que les huiles essentielles puissent être bénéfiques pour le corps, il est important de prendre certaines précautions afin de ne pas nuire à la santé de votre bébé.

Voici quelques règles à suivre pour une utilisation sûre des huiles essentielles pendant la grossesse :

  • Toujours diluer les huiles essentielles dans une huile végétale avant de les appliquer sur la peau.
  • Ne jamais ingérer d’huiles essentielles sans avoir consulté un professionnel de santé.
  • Éviter les huiles essentielles trop puissantes, telles que l’origan, le thym et le romarin.
  • Faire attention aux quantités préconisées.
  • Ne pas utiliser d’huiles essentielles pendant les trois derniers mois de grossesse.

Avant d’utiliser des huiles essentielles pendant votre grossesse, il est impératif de consulter votre médecin ou votre sage-femme pour obtenir des conseils sur les dosages et les huiles essentielles adaptées à votre cas. Cela vous permettra de profiter des bienfaits de l’aromathérapie en toute sécurité.

Picture of Monsieur Hibou
Monsieur Hibou
Découvrez les vêtements les plus achetés pour votre grossesse :
Les meilleures ventes sur Amazon

Grossesse : les questions que les futures mamans se posent !