Mr Hibou

Peut-on pratiquer une activité sportive durant la grossesse ?

Vous cherchez un moyen original d'annoncer votre grossesse à votre famille et vos amis ?

Découvrez nos t-shirts d'annonce de grossesse

Moins 15% sur tous les t-shirts !

Sommaire :

La grossesse est une période particulière dans la vie d’une femme. Durant cette période, elle se trouve confrontée à des changements importants tant physiques qu’émotionnels.

Il est important de bien prendre soin de sa santé et pour cela, pratiquer une activité physique régulière peut être très bénéfique.

Il faut tout de même respecter le temps maximum conseillé qui est de 2 h 30 à 3h par semaine. Arrivée à la moitié de la grossesse, il faudra encore plus ralentir vos séances.

Mais est-il possible de pratiquer un sport ou une activité physique pendant la grossesse ? Voici ce que nous allons voir plus en détail dans cet article.

Les bienfaits de l’activité physique pendant la grossesse

Pratiquer une activité physique durant la grossesse peut avoir de nombreux bienfaits pour la maman et le bébé.

En effet, lorsque l’on pratique une activité physique régulièrement, on améliore son bien-être général, et on réduit les risques liés à la grossesse comme : la constipation ou encore les douleurs dorsales.

La pratique d’une activité sportive permet de diminuer les risques de complications lors de l’accouchement (déclenchement du travail).

Elle favorise également une meilleure oxygénation du placenta et de fait une meilleure croissance du bébé.

D’autre part, elle permet de prévenir certaines maladies courantes chez les femmes enceintes comme l’ostéoporose ou encore la prise excessive de poids.

Quel genre d’activité choisir ?

Il existe de multiples activités sportives possibles pour les femmes enceintes.

Cependant, il faut rester raisonnable et de ne pas effectuer des activités trop intenses ou trop violentes tout comme les exercices qui incluent sauts ou frappes violentes, car vous pourriez recevoir un coup par inadvertance.

Ainsi, les sports collectifs devront être évités, car les chocs y sont assez communs.

Pour les futures mamans, il est recommandé de choisir des activités douces et non stressantes, qui aide face à l’inquiétude de l’accouchement telles que la natation, le yoga, la danse, la gymnastique douce, etc.

De manière générale, il est conseillé aux femmes enceintes d’effectuer entre 20 et 30 minutes d’activité physique par jour.

Toutefois, cette durée peut varier en fonction de l’état de santé de la future maman et de la prescription du médecin traitant.

Il faut donc respecter les recommandations du professionnel de santé et de pratiquer ces activités sous contrôle médical.

Il faut aussi que vos mouvements sportifs soient confirmés par un professionnel afin de ne pas réaliser de faux mouvement, notamment avec votre corps qui changera au fur à mesure des mois.

Les contre-indications à l’activité physique pendant la grossesse

Si la pratique d’une activité physique durant la grossesse peut apporter de nombreux bienfaits pour la femme et son bébé, il y a tout de même des contre-indications à garder à l’esprit.

En effet, certaines conditions requièrent un repos absolu et il est donc impératif d’y être attentif. Les principaux cas pour lesquels il sera nécessaire de rester au repos sont : présence de complications médicales, fièvre, problèmes cardiovasculaires, hypertension, placenta praevia, prématurité, etc.

Par ailleurs, si le corps a besoin d’un effort supplémentaire pour maintenir ses performances, c’est le signe qu’il est temps d’arrêter ou de ralentir son activité physique.

De plus, certains sports peuvent également vous apporter des problèmes de santé si vous ne faites pas attention à certains points comme votre respiration, votre température ou encore les mouvements que vous réalisez.

La fatigue, les malaises ou autres symptômes inhabituels doivent également être considérés comme un signal d’alarme.

Quels sont les sports adaptés pour les femmes enceintes ?

Pour les femmes enceintes, certaines activités sportives sont plus adaptées que d’autres. Ainsi, la natation est sans conteste le type d’activité idéal.

Elle offre de nombreux avantages et est très bénéfique pour la santé. La natation aide à maintenir son niveau d’endurance, améliore la posture et renforce les muscles abdominaux, tout en limitant les chocs et les traumatismes sur le corps et notamment les articulations.

D’autres activités physiques adaptées sont le Pilates, le yoga et le stretching. Ces techniques permettent de tonifier les muscles, de réduire les tensions et de se relaxer.

Elles sont aussi parfaites pour soulager les douleurs et les raideurs musculaires. Il est aussi possible de faire du vélo, de la marche et de la course à pied à condition que ces sports ne soient pas pratiqués en situation compétitive.

La marche est une des activités les plus réalisées par les femmes enceintes, car elle aide la circulation du sang, notamment dans les jambes.

Être enceinte ne signifie pas que l’on ne peut plus pratiquer d’activité physique. Au contraire, pratiquer une activité physique régulièrement et adaptée à sa condition est même fortement recommandé. De plus, l’activité physique peut avoir de nombreux bienfaits pour la maman et le bébé. Cependant, il est important de respecter certaines règles et de ne pas pratiquer des sports trop intenses, ni trop violents. La natation et certains exercices de relaxation sont parfaits pour les femmes enceintes. Il est également indispensable de pratiquer ces activités sous contrôle médical et de respecter ses limites.

Picture of Monsieur Hibou
Monsieur Hibou
Découvrez les vêtements les plus achetés pour votre grossesse :
Les meilleures ventes sur Amazon

Grossesse : les questions que les futures mamans se posent !